Parc National de la Gaspésie


Grâce aux activités plein air organisées par l’UQAR, j’ai eu la chance de visiter le Parc National de la Gaspésie.


C’est parti pour la découverte de mon deuxième Parc National au Québec ! Si ma première visite de parc national québécois était plutôt dans le thème marin, me voilà partie à la rencontre des grands espaces de la Gaspésie, où lacs et forêts sont les rois. Cette fois-ci, je vous embarque au Parc National de la Gaspésie.

C’est où le Parc national de la Gaspésie ?


Le Parc National se trouve en plein cœur de la péninsule gaspésienne, là où les maisons se font encore plus rare qu’à l'accoutumé et où les animaux sont les rois du monde !
Créé en 1937, c’est le deuxième parc national le plus vieux du Québec. Comme le décrit si bien la Sepaq (le réseau qui s’occupe des parcs nationaux), le Parc national de la Gaspésie c’est concrètement une mer de montagnes où les panoramas sont assez incroyables et où il est rare de faire une randonnée sans voir une bestiole, ce qu’ils appellent plus couramment ici une bibite. Original, vous en conviendrez.




Randonnée en forêt gaspésienne


C’est malheureusement sous un ciel gris, quelques gouttes de pluie, beaucoup de vent et de la neige que j’entame cette sortie en pleine nature… Rafraîchissante ! C’est une forêt verdoyante qui s’étend face à moi, avec quelques touches éparses de jaune et de rouge des arbres évoluant avec l’automne. Quelques petits lacs ont pointé le bout de leur nez au milieu des reliefs, ainsi que quelques oiseaux, que je n’ai pas pu identifier à mon plus grand regret.






Panorama sur le Parc National de la Gaspésie


Nous avons été guidés par deux animateurs de l’université, avec un guide pour ouvrir la marche et un autre pour fermer. Pour la pause déjeuner : chacun sa merde pour trouver un endroit abrité du vent et de la pluie, ainsi que des ours qui pourraient être attirés par l’odeur de nourriture. C’est après 5 heures de marche et des points de vue époustouflants que nous avons pris le chemin retour – et un petit chocolat chaud chez Tim Hortons – et que j’ai préparé mon sac pour ma semaine de roadtrip en Gaspésie.





INSTAGRAM FEED

@juliette.rbr