Menu

MENU
Du fin fond des Gorges du Verdon aux plus beaux villages de France aux couleurs pastel, c'est parti pour un week-end de randonnée et de kayak ! Je vous emmène d'abord au Lac de Castillon puis à travers les beaux villages aux allures sudistes et enfin aux abords du Verdon, cerné par les falaises abruptes et intimidantes...

30 sept. 2014

Gaspésie, Parc National Forillon


Après une bonne nuit de sommeil, direction le Parc National Forillon.
Au premier arrêt dans le parc, un phoque gris montre le bout de son nez sur la plage où nous sommes. Au deuxième arrêt  c’est un porc-épic peu farouche qui m’a laissé le prendre en photo, puis m’a tourné le dos en gonflant ses épines… Autant dire que j’ai vite fait demi-tour ! Au troisième arrêt sur la côte, un banc ou un troupeau (je ne connais pas le terme juste à employer) de baleines à bosses qui crachent leurs geysers au loin. Dernier arrêt, nous partons pour le sentier en direction du Phare du Bout du Monde, situé au bout de la pointe du parc. Après 500 mètres, je m’arrête prendre des fleurs en photo. Ne me voyant pas derrière eux, mes chers amis se sont retournés pour me chercher et là, surprise… Un orignal sur la colline d’en face. Les fleurs sont vite passées à la trappe, changement d’objectif et hop c'est dans la boîte ! Une fois notre mammifère pris en photo, nous reprenons la marche. Après une bonne demi-heure de marche, nous arrivons au phare. Là, c’est un magnifique paysage avec des falaises recouvertes de forêts plongeant dans l’océan qui s’étendent devant nos yeux. Nouvelle surprise, les baleines à bosses ont continué leur chemin jusqu’ici. Une petite touche en plus !

La randonnée terminée, nous prenons le chemin direction Percé avec un arrêt à Gaspé. L’arrêt a été vite vu, mais la déception était bien là. Une ville dont on avait tant entendu parlée mais qui ne se résume qu’à des résidences, une rue commerçante et un centre de formation. Déçus, nous repartons sur la route et le spectacle continu avec le croisement d’un couple de renards sur la route, une lumière qui rend les paysages époustouflants et une vue plongeante sur Percé à notre arrivée. Arrivés là, nous sommes partis à la recherche de petits souvenirs et d’un restaurant pour manger enfin un repas décent… Au menu, homard, saumon et sole meunière ! La peau du ventre bien tendue et la tête remplie de belles choses, nous regagnons nos chambres pour se préparer à la prochaine journée qui s’annonce une fois de plus complète.








Baleines à bosses en vue !