Canyon des Portes de l'Enfer


Entre les révisions des examens de mi-session (qui arrivent trop vite à mon goût), j’embarque pour une petite sortie au Canyon des Portes de l’Enfer.

C’est donc sous un ciel un peu couvert et quelques gouttes de pluie que nous avons entamé une petite marche le long de la rivière Rimouski jusqu’à une passerelle de 63 mètres de haut, au-dessus de la rivière, considérer comme la passerelle la plus élevée du Québec… Pas très rassurant quand on n’aime pas les ponts. Mais la vue est extraordinaire avec la rivière sous nos pieds, les arbres verts et jaunes or qui s’harmonisent si bien entre eux. C’est ensuite vers la Chute Chaud que nous sommes allés pour finalement trouver deux petites cascades… Un peu décevant.

Nous avons pris le chemin retour jusqu’à la Chute du Grand Saut où nous avons eu la joie de trouver une chute d’eau (pas aussi impressionnante de les chutes du Niagara je vous l’accorde) et pleins de petits monticules de pierres pour former les fameuses sculptures du nord canadien. Le soleil montre enfin le bout de son nez pour cette dernière observation. Le temps passant si vite, nous voilà déjà sur le chemin retour vers l’université où les révisions nous attendent avec impatience, de quoi terminer la journée dans la bonne humeur… Ou pas.







     






















INSTAGRAM FEED

@juliette.rbr